Date actualité
Corps

Faisant suite aux analyses scientifiques complémentaires effectuées par l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) relatives au vaccin d’Astra Zeneca, la Belgique vient de décider de réserver temporairement ce vaccin, qui protège à 90% des hospitalisations et réduit drastiquement les décès liés au Covid-19, aux personnes de 56 ans et plus.

Par conséquent, les Régions étant chargées d’organiser la vaccination de la population, la Wallonie reprogramme actuellement les rendez-vous pris dans les centres qui vaccinent cette semaine et la semaine prochaine avec de l’Astra Zeneca.

Concrètement, les centres de vaccination restent ouverts et continueront de vacciner avec les différents vaccins et doses disponibles.

Pour les personnes de 56 ans et plus, quel que soit le vaccin qui leur est prévu, rien ne change. Les personnes sont invitées à se présenter à l’heure prévue, munies de leur convocation ou confirmation de rendez-vous pour se faire vacciner.

Pour les personnes de moins de 56 ans qui ont confirmé leur vaccination avec de l’Astra Zeneca, deux hypothèses en fonction de la disponibilité immédiate de vaccins alternatifs dans leur centre de vaccination :  

  • Soit leur rendez-vous est maintenu et des vaccins Pfizer ou Moderna leur seront administrés lors de leur venue sur le site de vaccination ; dans ce cas, elles ne seront donc pas contactées par le centre de vaccination ;
  • Soit leur rendez-vous est annulé et reporté à une date rapprochée ; dans ce cas, les centres de vaccination prendront directement et rapidement contact avec les personnes concernées pour leur proposer une nouvelle date afin de se faire vacciner avec des vaccins Pfizer ou Moderna.

Pour les personnes de moins de 56 ans ayant déjà reçu une première dose avec le vaccin Astra Zeneca et qui attendent la seconde dose, les autorités attendent les avis des scientifiques européens qui étudient actuellement la situation. Une réponse étayée est attendue pour la fin de ce mois d’avril. Les secondes doses prévues avec ce vaccin ne sont par ailleurs pas programmées avant début mai en Wallonie.

La Wallonie a par ailleurs également demandé à la SMALS et à Doclr, organismes qui gèrent les invitations à la vaccination et l’application Q-Vax, de ne plus permettre la prise de rendez-vous pour les personnes de moins de 56 ans avec des vaccins Astra Zeneca.

Les autorités suivent scrupuleusement les recommandations scientifiques et médicales avec pour principal objectif la santé de toutes et tous. Elles tiennent également à rassurer les citoyens sur les vaccinations effectuées et réaffirment leur détermination à avancer et poursuivre leur lutte contre le COVID-19, de surcroît à l’heure où les données épidémiologiques restent élevées, les hôpitaux en alerte et la troisième vague avec de nouveaux décès, une réalité.

Les autorités rappellent en outre que le call center vaccination, dont le numéro figure sur l’invitation à la vaccination, se tient également à la disposition des personnes pour répondre à leurs légitimes questions.