Date actualité
Corps

Fin mai la CIM a décidé d'imposer temporairement une limite d'âge de 41 ans pour le vaccin Janssen (J&J) à la suite d'un effet indésirable très rare impliquant une thrombose sévère associée à une baisse du nombre de plaquettes après la vaccination.


À la demande de la CIM, la Task Force a étudié si et comment il est souhaitable et possible de permettre aux jeunes âgés de 18 à 40 ans de choisir le vaccin J&J en toute connaissance de cause. Sur la base de l'analyse scientifique, juridique et opérationnelle de cette dernière, la CIM Santé publique estime que ce choix devrait être possible, mais sous certaines conditions. Par exemple, la personne doit être correctement informée et doit pouvoir refuser le vaccin J&J à tout moment sans aucune conséquence. En d'autres termes, même dans ce cas de refus, la personne conserve son droit au vaccin prévu pour elle, ou au(x) test(s) PCR gratuit(s).


Le contexte de chaque région étant différent, les ministres compétents décideront eux-mêmes si cette option sera offerte dans leur région. Les ministres compétents communiqueront, le cas échéant, eux-mêmes à ce sujet.