Date actualité
Corps

Le Conseil des Ministre s'est réuni ce 03/03/2021 et a adopté une série de mesure en tenant compte de:

  • l'avis du Conseil supérieur de la santé (CSS) qui recommande l'administration du vaccin AstraZeneca à l'ensemble de la population sans limite d'âge supérieure;
  • le souhait de la Task Force que les critères de santé - c'est-à-dire l'impact maximum sur la morbidité et la mortalité dues à la COVID-19 - continue de prévaloir dans sa stratégie de vaccination la stratégie globale de vaccination ne sera pas modifiée.

Le Conseil des Ministres a adopté, pour mise en oeuvre, les mesures suivantes :

  • L'accélération de la vaccination des plus de 65 ans avec l'AstraZeneca qui peut démarrer immédiatement, de préférence chez les personnes les plus âgées. Cela doit permettre d'accélérer la protection des plus vulnérables. Elle entraînera également une simplification majeure dans l’organisation des centres de vaccination;
  • Plus de flexibilité pour l'usage de la 2e dose du vaccin Pfizer: le CSS recommande qu'en fonction de la situation épidémiologique particulière la deuxième dose soit reportée à 35 jours. Un avis complémentaire sera demandé à l'Agence européenne des Médicaments et une analyse juridique complémentaire sera effectuée avant de valider une éventuelle mise en oeuvre. La réduction du stock-tampon pour les 2e doses à maximum une semaine permettra également de libérer environ 170.000 doses à destination des personnes âgées;
  • Maintien des 2 doses de vaccin pour une protection optimale, en ce y compris contre les nouveaux variants;
  • Comorbidités: la phase de la stratégie dans laquelle des personnes ayant des comorbidités seront vaccinées sera entamée au regard des performances informatiques de l’outil d’invitation, et de l'accord de coopération sur l’échange des données. Toutefois, pour certaines comorbidités les plus sévères et suivies régulièrement à l’hôpital il sera demandé au secteur s’il est possible de les vacciner à l’hôpital.