Date actualité
Corps

La Conférence Interministérielle (CIM) Santé publique vient de décider d’administrer de manière temporaire le vaccin Janssen (Johnson & Johnson) à la population générale de 41 ans et plus. Une analyse bénéfices-risques a été demandée à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) afin qu’elle fasse le point sur les avantages et les risques de ce vaccin.

A court terme, l’impact de cette décision sera limité en Wallonie étant donné la faible disponibilité actuelle du vaccin J&J.  

Cette semaine et la semaine prochaine, la vaccination de 2575 personnes de moins de 41 ans était en effet programmée avec ce vaccin. Pour ces personnes, leur rendez-vous reste inchangé mais un autre vaccin de la classe des mRNA (Pfizer ou Moderna) leur sera administré.

  • Pour les personnes de plus de 41 ans : rien ne change.
  • Pour les personnes de moins de 41 ans qui n’avaient pas encore de rendez-vous : le système Doclr leur proposera d’office un autre vaccin à mRNA : Moderna ou Pifzer. 
  • Pour les personnes de moins de 41 ans qui avaient déjà un rendez-vous :  elles seront vaccinées avec un autre vaccin à mRNA : Moderna ou Pifzer.

En Wallonie, ces mesures de précaution s'appliquent pour tous, sans distinction, et concernent donc également la campagne de vaccination pour les personnes en situation de grande précarité.

La campagne de vaccination wallonne pourra se poursuivre normalement puisque les centres de vaccination restent ouverts et continuent de vacciner avec les différents vaccins et doses disponibles en large suffisance.