Date actualité
Corps

Le 15 avril, le Conseil national de Sécurité a décidé d'autoriser la visite d'un proche (une seule et même personne) exempt de symptômes de coronavirus depuis deux semaines dans les maisons de repos. Afin de garantir la santé des résidents, du personnel et des familles, le Gouvernement wallon s'est donné le temps de définir, en concertation avec le secteur, les modalités de ces visites. Ces conditions viennent d'être précisées par le biais d'une circulaire.

Les aînés sont parmi les personnes les plus touchées par le coronavirus. De nombreuses mesures ont été prises et sont actuellement déployées dans les maisons de repos pour limiter l'épidémie. Dans ce cadre, depuis le 13 mars dernier, toute visite en maison de repos a été interdite en Wallonie, à l'exception de dérogations exceptionnelles autorisées par la direction de l'établissement.

Cependant, plusieurs résidents souffrent aujourd'hui de ne plus voir leur famille et entourage, de ne plus pouvoir sortir, de ne plus vivre selon leurs habitudes qui rassurent. Conformément aux décisions prises par le Conseil National de Sécurité le 15 avril dernier et après une large concertation menée avec le secteur des aînés et les représentants des travailleurs, la Wallonie a fixé les contours du retour des visites dans les maisons de repos via une circulaire diffusée auprès 602 maisons de repos wallonnes.