Date actualité
Corps

Afin de lutter contre un éventuel rebond de l’épidémie de covid-19 en Belgique, le Comité de concertation (CODECO) s’est réuni afin de préciser la stratégie en ce qui concerne l’accompagnement des personnes qui reviennent de « zones de risque » d’un point de vue épidémiologique. L’approche générale en matière de restrictions/recommandations de voyages transfrontaliers se différencie entre zones rouges, oranges et vertes. La liste des zones à risque figure sur le site du SPF des Affaires étrangères.
Pour les « zones rouge », la Belgique émet une interdiction formelle de voyage.
Les voyageurs qui reviendraient néanmoins de ces zones seront traités comme « contacts à haut risque », ce qui signifiera qu’ils devront obligatoirement se soumettre à un dépistage et à une mise en quarantaine.
Pour les « zones orange », la Belgique déconseille fortement les voyages.
Il sera demandé aux voyageurs qui reviendraient néanmoins de ces zones de se soumettre à un dépistage et à une mise en quarantaine. Les recommandations de prudence sont d’application.
Les « zones verte » ne font l’objet d’aucune restriction particulière mais les recommandations de prudence restent toujours d’application.