Date actualité
Corps

Afin de renforcer les primo-vaccinations contre le covid-19, d’ouvrir davantage de structures de proximité notamment pour administrer les troisièmes doses « booster » aux personnes de 65 ans et plus ainsi qu’à celles à la santé plus fragile, les autorités wallonnes ouvriront, dès la semaine prochaine, une nouvelle antenne mobile à Liège et dans ses environs.

La première étape de cette antenne se fera à Saint-Nicolas le mercredi 17 novembre. L’antenne circulera ensuite à l’Université de Liège, dans les quartiers des Guillemins, des Vennes, à Droixhe ou encore à Sainte-Marguerite. Elle fera aussi arrêt dans quelques communes environnantes à la mi-novembre et la semaine du 8 décembre.

Les citoyens pourront s’y présenter sans rendez-vous, de 9h à 19h. Pour les personnes qui se présentent pour une troisième dose, elles devront toutefois venir munies de leur invitation à la vaccination. L’antenne fera les étapes suivantes :

  • ULiège : le 17 novembre, Pavillon des Libertés (rue de la Libération 20, 4420 à Saint-Nicolas) ;
  • Saint-Nicolas : le 18 novembre, sur le campus du Sart-Tilman ;
  • Vaux-sous-Chèvremont : le 19 novembre, Maison communale ;
  • Sainte-Marguerite : le 20 novembre, Parking public, (rue Sainte-Marguerite, à hauteur du n° 45) ;
  • Droixhe : le 22 novembre, (place de la Résistance) ;
  • Wandre : le 23 novembre devant la Mairie de quartier (rue de Visé 832, à 4020 Liège) ;
  • Quartier des Guillemins : le 8 et 9  décembre, Esplanade  des Guillemins ;
  • Quartier des Vennes : le 12 et 13  décembre, lieu à déterminer.                   

Un centre de vaccination supplémentaire ouvrira également ses portes à Aywaille dès ce mercredi 17 novembre prochain, dans l’ancien bâtiment des contributions (rue de la Heid, 40). Il sera accessible à la population, du mercredi au samedi, de 9h à 19h. Il est d’ores et déjà possible d’y prendre rendez-vous via www.jemevaccine.be ou en appelant le numéro gratuit 0800/45 019.

Ces nouveaux dispositifs viendront renforcer les centres et antennes actuellement déployés en Wallonie où 82% de la population wallonne de 18 ans et plus s’est déjà faite vaccinée.