Date actualité
Corps

Pour continuer à encourager les personnes à se faire vacciner contre le Covid-19 en Wallonie, 16 centres de vaccination et 2 antennes mobiles (Luxembourg et Charleroi) sont actuellement ouverts à la population. Les médecins généralistes peuvent également vacciner davantage leur patientèle tout comme les hôpitaux ont la possibilité de vacciner les personnes immunodéprimées qui se rendent régulièrement à l’hôpital.

Au regard des récentes décisions des Ministres de la Santé qui prévoient notamment d’augmenter l’immunité des personnes les plus fragiles (immunodéprimés, 65 ans et plus) avec une 3ème dose de vaccin, les autorités wallonnes ont décidé de nouvelles mesures afin de faciliter l’accès des citoyens à la vaccination.

Sur proposition de la Vice-Présidente et Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, et de la Délégation générale Covid-19, le Gouvernement de Wallonie vient donc de valider les actions suivantes qui seront prochainement d’application :

  • Les 16 centres de vaccination actuellement déployés sur l’ensemble du territoire wallon, resteront ouverts jusqu’au 31 décembre 2021. A partir de ce mardi 5 octobre, ces derniers passeront de 2 à 5 jours d’ouverture par semaine  jusqu’au 20 novembre. Un 6ème jour d’ouverture pourra être envisagé si besoin tout comme des aménagements, voire des déménagements de sites. Le dispositif sera ensuite réévalué au regard de la situation sanitaire. Les personnes pourront toujours s’y rendre avec ou, dans la plupart des centres, sans rendez-vous. (lien vers la liste et les horaires des centres : https://bit.ly/39P93ht )
  • Un centre supplémentaire de vaccination rouvrira dans la région du Sud-Luxembourg. Ce dernier sera accessible pendant 5 jours par semaine et pourra compter sur une capacité de 2.500 vaccinations hebdomadaires.
  • 5 nouvelles antennes mobiles de vaccination seront déployées pour assurer une bonne couverture sur le territoire wallon et renforcer les localités où le taux de vaccination peut encore augmenter. Pour chacune de ces futures antennes, une équipe mobile sera présente pendant une semaine et l'équipe reviendra au même endroit 3 semaines plus tard pour effectuer les secondes doses. L’antenne de Verviers, qui vient de terminer son premier passage, sera également prolongée.

D’autres mesures organisationnelles pourraient par ailleurs voir le jour d’ici peu, selon l’évolution épidémique et le taux de protection vaccinal.