115 millions d’euros aux secteurs Santé et Emploi pour faire face à la crise Covid-19 : la Wallonie payera les opérateurs dès le mois d’avril

La propagation du coronavirus a un impact considérable sur la grande majorité des secteurs. Afin d’aider les services de la Santé et de l’Emploi qui relèvent de ses compétences, le Gouvernement de Wallonie vient de marquer son accord sur les modalités d’affectation et de liquidation de l’enveloppe exceptionnelle de 115 millions d’euros proposée par la Ministre Morreale. Les aides seront directement payées aux opérateurs dès le début du mois d’avril et durant toute la première quinzaine. Ces différentes aides financières seront réparties entre les services de santé, du handicap, de la formation, de l’insertion socio-professionnelle et de l’économie sociale.

SafeLink : Une application pour le monitoring à domicile des patients covid-19 par le médecin traitant

A l’initiative de The Faktory, une alliance de développeurs bénévoles, et en partenariat avec le Réseau santé wallon et le Réseau santé bruxellois, un outil gratuit et fiable de surveillance des patients covid-19 à domicile a été créé.

L’opération s’est faite en étroite collaboration avec le Collège de médecine générale francophone. Plusieurs acteurs de téléphonie mobile soutiennent le projet, ainsi que la Ministre Christie Morreale. Safelink permet aux médecins de surveiller régulièrement l’état de santé de leurs patients Covid-19 qui se trouvent à domicile. Les patients transmettent minimum deux fois par jour leurs paramètres via l’application et le médecin peut évaluer leur état de criticité et intervenir le cas échéant. Cela permet également aux centres de tri et aux hôpitaux de s’adapter à l’évolution de la situation. Ce suivi est également continu : en cas d’indisponibilité du médecin référent, le médecin de garde aura la possibilité de « récupérer » sa liste de patients et d’en assurer le suivi durant le temps nécessaire. Enfin, les données récoltées sont anonymisées et mises à disposition des chercheurs et autorités compétentes afin d’assurer le suivi des mesures de sécurité liées à l’épidémie. 

L’AVIQ adapte son fonctionnement !

Régulièrement, le Gouvernement fédéral prend de nouvelles mesures pour faire face à la propagation du coronavirus (COVID-19) : voir www.info-coronavirus.be
En conséquence, les bureaux régionaux et l’administration centrale de l’AVIQ sont fermés au public jusqu'au 18 mai minimum. Cependant, les activités de l'AVIQ sont maintenues et a fortiori les missions essentielles de service public.
Notez que les agents de l’AVIQ ne sont plus autorisés à se rendre au domicile des usagers ni dans les services.

Vous pouvez joindre l'AVIQ par email : numerogratuit@aviq.be

Pour les personnes qui communiquent exclusivement par langue des signes, merci de prendre contact avec votre fédération ou association qui se mettra en contact avec l'AVIQ.

Pour contacter votre bureau régional :
Charleroi : 071/33.79.57
Dinant : 082/21.33.17 - 082/21.33.22
Libramont : 061/22 85 31
Mons : 065/32.86.18 - 065/32.86.14 - 065/32.86.27 - 065/328.621
Liège : 04/220.11.19
Ottignies : 010/43.51.60
Namur : 081/33 19 11
Pour contacter le centre de documentation : 071/33.77.44 ou documentation@aviq.be

Mise à disposition de personnel entre les services

Les mesures prises le 12 mars dernier par le Conseil National de Sécurité nous impactent tous et toutes dans notre quotidien et nos activités professionnelles. Certains services sont confrontés à un manque de personnel et parallèlement, d'autres ont dû réduire ou cesser leurs activités. Il existe cependant la possibilité de mutualiser les ressources en personnel entre les services afin d'apporter des réponses à la pénurie de personnel. Cette procédure vous est largement expliquée ci-dessous dans la FAQ. Une "convention de mise en mise à disposition de personnel" est également disponible en téléchargement.

Ensemble face au coronavirus : la Fondation Roi Baudouin, plus que jamais solidaire

La Fondation Roi Baudouin a décidé de mettre le plus rapidement possible des fonds à disposition des organisations de lutte contre la pauvreté et le sans-abrisme, au moyen d'une procédure accélérée et allégée. L’objectif est que les publics vulnérables avec lesquels ces organisations travaillent, et qui sont gravement touchés par la crise du COVID-19, puissent continuer à être aidés. Les organisations peuvent demander un soutien forfaitaire de 10.000 euros.

Plus d'infos


Un deuxième soutien s'adresse aux organisations qui regroupent ou représentent des professionnels de première ligne acteurs du domicile (organisations professionnelles, cercles de médecine générale, fédérations, organisations d'aide et/ou de soins à domicile,...). L’objectif est que ces organisations puissent aider les professionnels de première ligne pour lesquels la crise du COVID-19 complique les capacités d’assurer l'aide et les soins. les organisations oeuvent demander un soutien forfaitaire de 10.000 euros.

Plus d'infos

Le Gouvernement de Wallonie débloque la situation critique des infirmier.e.s à domicile

Après avoir entendu l’inquiétude grandissante et légitime des infirmier.e.s et afin de pallier à l’urgence sanitaire, le Ministre-Président de Wallonie Elio Di Rupo et la Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, en accord avec la Ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, ont donné instruction de livrer dans les meilleurs délais plus de 370.000 masques aux infirmier.e.s à domicile, ce qui correspond à 50 masques par professionnel du secteur.

Les masques sont arrivés !

Après les hôpitaux et les médecins, la Wallonie distribuera des masques aux maisons de repos, ainsi qu’aux secteurs santé et social de première ligne.

La Wallonie a reçu 2,2 millions de masques chirurgicaux à distribuer aux services dont elle a la compétence propre. Ces masques ont été transférés à la caserne de Peutie pour être reconditionnés en paquet de 50. Ils vont être répartis auprès des gouverneurs de province qui en assureront la distribution aux différentes institutions avec les bourgmestres. Cette distribution devrait s’étaler dans la journée de demain mardi et au plus tard mercredi.

(MAJ: 30-03-2020) - Nos bureaux sont fermés au public mais nous restons à votre service !

Suite aux décisions du Gouvernement fédéral, l'AVIQ adapte son fonctionnement. Nos bureaux sont donc fermés au public jusqu’au 18 mai minimum.

Toutefois, le majorité des membres de notre personnel travaillera à distance. Nous restons donc joignables et disponibles par téléphone, par mail et par voie postale pour garantir la continuité et la qualité de nos services. Merci pour votre compréhension et votre solidarité.

Solidarité, ensemble contre le coronavirus. 

Wallonie - un budget extraordinaire de solidarité de 350 millions d’euros pour aider le secteur économique et social !

La crise sanitaire exceptionnelle liée au Covid-19 que connait aujourd’hui la Belgique, et les mesures qui ont été prises à l’issue du Conseil National de Sécurité pour limiter la propagation du virus dans la population sont de nature à impacter la vie de tous les Wallons et Wallonnes. Par conséquent, le Gouvernement de Wallonie s’est réuni aujourd’hui afin de prendre une série de mesures destinées à alléger au maximum cet impact.

Les pharmaciens peuvent dès aujourd'hui délivrer un certificat en cas de résultat positif à un test rapide COVID

La semaine dernière, les Ministres de la Santé ont décidé qu'en cas de symptômes, un autotest (effectué dans les 5 premiers jours) est privilégié. En outre, plus de 2 500 pharmaciens peuvent également effectuer un test rapide (appelé test antigénique rapide ou Test RAT). À partir d'aujourd'hui, ces pharmaciens peuvent délivrer un certificat en cas de résultat positif. Ce certificat permettra de justifier une absence pour un enfant scolarisé à partir de 6 ans. La question de savoir si un certificat du pharmacien peut également être utilisé pour une absence au travail est toujours en cours de discussion avec les partenaires sociaux.

Vérifiez d'abord auprès de l'école de votre enfant
Toutes les entités fédérées n'exigent pas nécessairement un certificat du pharmacien pour l'absence scolaire d'un enfant atteint de COVID. Il est donc conseillé de vérifier auprès de l'école quel certificat ou document est requis en cas de maladie de votre enfant.

Quels sont les pharmaciens qui proposent des tests rapides ?
Vous pouvez trouver les pharmaciens qui effectuent les tests rapides ici.
Pour un Test RAT, il est préférable d’utiliser l'outil d'auto-évaluation. S'il s'avère que vous ou votre enfant (à partir de 6 ans) devez faire un test, un code de test sera créé par la plateforme. Avec le code créé, vous pourrez prendre rendez-vous dans une pharmacie près de chez vous. Vous pouvez également prendre rendez-vous dans une pharmacie qui fait des tests sans utiliser l’outil. Si vous avez des symptômes, le test RAT sera de toute façon remboursé.
La question de savoir si un certificat du pharmacien peut également être utilisé pour une absence au travail est toujours en cours de discussion avec les partenaires sociaux, mais un employeur est bien entendu libre d'accepter un tel certificat.
Chez les enfants de moins de 6 ans, un test n’est recommandé qu’en cas de symptômes graves (nécessitant une hospitalisation) OU en cas de symptômes légers après un contact à risque récent.

Mesures en cas de test positif
Si votre test est positif, vous serez mis en isolement. Cela signifie que vous restez à la maison pendant 7 jours, à partir de l'apparition des symptômes. Ensuite, vous devrez prendre des mesures de protection supplémentaires pendant 3 jours et limiter les contacts à ceux qui sont strictement nécessaires. Dans les espaces intérieurs (transports publics, magasins, etc.), il est recommandé de porter un masque. Ces mesures s'appliquent à tous à partir de 6 ans.

Mesures en cas d'autotest négatif
Même si l'autotest est négatif, il est préférable de rester à la maison (et/ou de porter un masque oral) tant que les symptômes durent. En effet, un résultat négatif à un autotest n'exclut pas nécessairement une infection au COVID-19. En outre, il est également préférable d’éviter la transmission d'autres virus respiratoires (comme le virus de la grippe).
Pour les personnes qui ont besoin d’une preuve de test négatif, elles devront tout de même télécharger et soumettre le certificat de test européen Covid-19. Le certificat du pharmacien ne sera PAS suffisant.

Plus d'importance accordée à la responsabilité individuelle
Cette adaptation de la stratégie de dépistage met davantage l'accent sur la responsabilité individuelle pour arrêter la propagation du virus et ne pas surcharger le système de santé. Ce faisant, nous soulignons l'importance de :

  • le rappel automnal, surtout si vous présentez un risque plus élevé d'infection ou de maladie grave (50 ans et plus, immunité faible ou prestataire de soins de santé). Pour ces groupes, la vaccination contre la grippe (et éventuellement le pneumocoque) est également importante ;
  • une bonne ventilation ;
  • les mesures d'hygiène de base connues (masque, lavage des mains, etc.) ;
  • adapter son comportement en fonction de ses symptômes et de ses contacts avec des personnes à risque de maladie grave, et pas seulement sur la base d'un test Corona.