Covid-19 et implication des Bourgmestres wallons dans le respect des mesures de quarantaine et de testing

La plateforme informatique sécurisée donnant l’information aux bourgmestres identifie les personnes et les situations problématiques après contrôle de l’AVIQ. Elles sont donc en nombre limité. Cette information permet aux bourgmestres de prendre toute mesure utile et nécessaire afin de limiter la diffusion de la pandémie.
 
Quelles informations ? Qui est concerné? Quel est le rôle des bourgmestres? Que font-ils de ces informations?

Pour en savoir plus, consultez la page Quarantaine de ce site ou cliquez sur ce lien.
 

35.000 personnes vaccinées partiellement en Belgique, plus de 16.000 en Wallonie

Le Commissariat Corona du Gouvernement fédéral indique que 35.000 personnes ont reçu une première dose du vaccin Covid-19 entre le 28/12/2020 et le 12/01/2021. Jusqu'à présent, 12,11% du groupe cible de la première phase, soit les résidents et le personnel des maisons de repos, ont reçu la première injection du vaccin, qui nécessite deux doses.

A l'échelle du pays, cela représente 0,38% de la population belge adulte et 0,56% de sa population wallonne adulte (16.298 doses administrées).

Le Commissariat Corona rappelle également que "les données en pourcentage sont la seule base de comparaison pertinente entre les pays européens, car tous les États membres reçoivent une quantité de vaccins proportionnelle à leur nombre d'habitants".

Le Comité de concertation effectue une évaluation intermédiaire et confirme les mesures en vigueur

Le Comité de concertation de ce 08/01/2021 a évalué la situation épidémiologique du pays et décidé de maintenir les mesures suivantes: télétravail obligatoire, voyages non essentiels vivement déconseillés, vigilance dans l'enseignement. 

Il a par ailleurs acté l'accélération de la vaccination, l'augmentation de la capacité de testing (tests PCR et antigéniques).

Le Comité comprend la situation particulièrement précaire des indépendants et des entrepreneurs qui ont dû fermer leur entreprise. Il demande donc au conseil d’experts (GEMS) d’établir un calendrier de réouverture et d’identifier les secteurs où des protocoles plus stricts et des mesures sanitaires supplémentaires sont nécessaires.

Le Comité de concertation se réunira à nouveau le 22 janvier 2021.

Pour plus d'information, consultez le site de référence info-coronavirus.be.

La Commission européenne autorise un second vaccin sûr et efficace contre la Covid-19

Le 06/01/2021, la Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin contre la COVID-19 mis au point par Moderna, faisant de celui-ci le deuxième vaccin contre la COVID-19 autorisé dans l'Union européenne.

Cette autorisation fait suite à une recommandation scientifique positive fondée sur une évaluation approfondie de l'innocuité, de l'efficacité et de la qualité du vaccin par l'Agence européenne des médicaments (EMA) et est approuvée par les États membres.

L'autorisation de mise sur le marché conditionnelle est l'un des mécanismes réglementaires de l'UE visant à faciliter un accès rapide aux médicaments qui répondent à un besoin médical non satisfait, y compris dans les situations d'urgence telles que la pandémie actuelle.

Pour en savoir plus, consultez la news de la Commission européenne ou le site de l'EMA.

Coronalert collabore avec les applications corona d'autres pays de la Communauté européenne depuis le 6 janvier

L'application Coronalert peut désormais interagir avec les applications de suivi de contacts d'un certain nombre d'autres pays de la Communauté européenne, à savoir: Croatie, Danemark, Allemagne, Irlande, Italie, Lettonie, Pays-Bas, Pologne, Espagne et Chypre.

Il s'agit d'un avantage important notamment pour les citoyens qui vivent, travaillent ou font des achats dans les zones frontalières. 

En pratique,

  • Les utilisateurs de l'application Coronalert doivent installer la dernière mise à jour pour que cette nouvelle option puisse être utilisée
  • Il ne faut télécharger qu’une seule application, celle du pays où l’on vit et où l’on va se faire tester. 
  • En cas de résultat positif, un utilisateur de l'application Coronalert aura la possibilité d'indiquer dans quel pays il se trouvait avant de faire son test. Ainsi, les clés ne seront échangées avec ce pays que pour ces jours-là. Si un utilisateur étranger se révèle être infecté et le signale via son application, il sera averti via sa propre application, par exemple Coronalert. Vu le nombre de clés échangées entre applications, il est recommandé d’utiliser le WIFI, afin de réduire le coût de consommation de données.

La protection de la vie privée n’est pas menacée, et ces données sont échangées via un serveur défini par un consortium européen sous la coordination de la commission. 

Covid-19: Comment réagir face à l'information?

Les informations concernant la Covid-19 et plus récemment sa vaccination sont omniprésentes.

Face à un besoin légitime de comprendre ce virus et la crise sanitaire dans laquelle il nous a plongés, nous sommes sans cesse sollicités et assaillis de sources d'informations et d'opinions diverses. 

S'il est essentiel de s'informer, il est aussi important de conserver un esprit critique et de se préserver dans un contexte angoissant où les fausses informations sont nombreuses.

Pour nous y aider tous, Culture & Santés a développé une infographie simple qui reprend les 5 points d'attention à garder en tête lorsqu'on aborde une information. Téléchargez-la via ce lien: Comment réagir face à l'information.

Une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin Covid-19 Pfizer/BioNTech

La Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour Comirnaty, le vaccin de Pfizer/BioNTech. Ce faisant, la Commission suit l'avis favorable du comité des médicaments à usage humain (CHMP, Committee for Medicinal Products for Human Use) de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

La notice et le résumé des caractéristiques du produit sont déjà disponibles en anglais. Elles sont téléchargeables via ce lien. Les traductions en néerlandais et en français ainsi que l'EPAR (European Public Assessment Report) seront bientôt disponibles sur les sites internet de l'AFMPS et de l'EMA.

Pour informations complémentaires, consultez le site de l'EMA.

Des règles durcies en matière de voyage et un contrôle stricte du télétravail

Face à la stagnation des chiffres de la pandémie de Covid-19 en Belgique, le Comité de concertation de ce 18/12/2020 a décidé de durcir les règles en matière de voyage et de contrôle du télétravail.

Le Comité de concertation a également rappelé aux citoyens les règles en vigueur matière de contact social (1 contact rapproché maximum par foyer, 4 personnes maximum en extérieur, 2 invités maximum pour les personnes isolées les 24 et 25/12/2020) et de shopping, qui doit se limiter à un shopping non récréatif.

Pour connaître les détails des décisions, consultez le site de référence info-coronavirus.be.

Le webinaire "Vaccin Covid-19: où en sommes-nous?" accessible à tous!

Ce 15/12/2020, l'AVIQ a organisé un webinaire "Vaccin Covid-19: où en sommes-nous?".

Suivi en direct par près de 800 participants, l'enregistrement de ce webinaire est maintenant en ligne dans votre boîte à outils et disponible pour tous.

Introduit par Madame la Ministre Christie Morreale, ce webinaire répond à une série de questions fréquentes et légitimes concernant le vaccin Covid-19 en toute transparence sur l’état actuel des connaissances et des inconnues relatives à la vaccination Covid-19.

La stratégie belge de vaccination, le processus de développement et de validation des vaccins, les différents types de vaccins Covid-19, l’efficacité et la sécurité des vaccins Covid-19, les bénéfices individuels et collectifs attendus y sont notamment présentés par Yvon Englert (Délégué général Covid-19 auprès du Gouvernement wallon) et le Professeur Jean-Michel Dogné (Directeur du département de Pharmacie à l’UNamur / Spécialiste en sécurité des médicaments et des vaccins auprès de l’AFMPS / Membre du Comité de sécurité mondial des vaccins de l’OMS / Membre du Comité de pharmacovigilance et d’évaluation des risques à l’EMA).

Pour visionner le webinaire ou consulter le support de présentation, rendez-vous dans la boîte à outils du site ou cliquez sur ce lien.

Une FAQ est également en préparation sur base des quelques 200 questions que nous avons reçues!

Inauguration du premier « Village Testing » en Wallonie

À l’initiative de la Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, le premier « Village Testing » de dépistage Covid-19 ouvre ses portes ce mercredi 2 décembre sur le site de Liege Airport.

Complémentaire aux centres de prélèvement existants, ce nouveau type d’infrastructure de grand gabarit s’inscrit dans la nouvelle stratégie de dépistage massif. Dans quelle optique? Avoir la possibilité d'augmenter drastiquement le nombre potentiel de prélèvements à moyen terme et circonscrire au mieux une nouvelle résurgence de l’épidémie.


Que faire avant de s’y rendre ?

Comme pour tous les autres centres de prélèvement, afin d’éviter des problèmes de files et un temps d’attente très long, il est recommandé aux personnes qui désirent s’y faire tester de prendre un rendez-vous.

Trois possibilités :

  • Via le portail en ligne masanté.belgique.be ;
  • Via un appel téléphonique au : 0498/868.422 ;
  • Via son médecin généraliste qui peut aider à prendre rdv.

Une personne sans rendez-vous préalable pourra être accueillie sous condition.


Documents indispensables !

Pour être testé, vous devez être en possession de :

  • une pièce d’identité officielle
  • votre code d’activation (prescription de test) ou l'eForm (formulaire électronique faisant office de prescription médicale) délivré par votre médecin.

Infos pratiques 
Pour le Village testing de Liège :
- Adresse : TERMINAL PASSAGERS de Liege Airport, rue de l’Aéroport B36 à 4460 Grâce-Hollogne.
- Jours et heures d’ouverture : du lundi au samedi de 10h à 18h.

Pour les autres centres de prélèvement, consultez la carte des centres de testing en Wallonie.