Bilan positif pour la 1ère phase de vaccination dans les maisons de repos en Wallonie

Les dernières commandes de vaccins à destination des maisons de repos - et de soins - de Wallonie ont été passées ce 05/02/2021. Les taux d'adhésion des résidents et du personnel soignant sur l’ensemble de l’opération est donc maintenant connu!

  • Le taux d’adhésion des résidents dépasse désormais les 85%
  • Le taux d’adhésion du personnel a connu quant à lui la plus grande progression, passant de 33% à 77%, une nette augmentation qui place leur taux d’adhésion moyen au-delà de l’objectif des 70%.

Le tableau ci-dessous vous permet d'avoir une vue globale et complète des chiffres d’adhésion sur l’ensemble de l’opération:

Taux d'adhésion des maisons de repos au vaccin Covid-19 (Délégation Générale Covid-19 auprès de la Région Wallonne)
Taux de participation dans les MR/MRS de Wallonie - Source: délégation générale Covid-19 auprès de la Wallonie

 

Décisions du comité de concertation du 5 février 2021

Le Comité de concertation s'est réuni le 05/02/2021 afin d'évaluer la situation de la Covid-19 en Belgique. La situation reste mitigée et une extrême prudence est toujours de mise, notamment en raison de la propagation de variants. Le nombre d'infections reste quant à lui stable depuis le mois de décembre. Le nombre d’hospitalisations et de décès diminue légèrement. 

Le Comité de concertation a toutefois reconnu le rôle indéniable que jouent les soins corporels dans le bien-être social et mental des Belges. C’est pourquoi les métiers de contact non médicaux pourront rouvrir progressivement.

Voici une synthèse des décisions prises:

  • 08/02/2021: reprise des activités pour les maisons de vacances dans les parcs de vacances les parcs de bungalows et les campings selon les mêmes conditions que les autres types de logement;
  • 13/02/2021:
    • reprise des activités pour les coiffeurs dans des conditions très strictes;
    • réouverture des activités en plein air des parcs animaliers selon les mêmes règles que les parcs naturels;
    • reprise des visites de bien dans le cadre des activités immobilières des agents immobiliers professionnels;
  • 01/03/2021: reprise des activités pour les autres métiers de contact non médicaux, tels que les salons de beauté, de massage et d’onglerie dans des conditions très strictes;

Le Comité de concertation confirme que les restrictions actuelles pourront être progressivement supprimées dès que la situation épidémiologique s’améliorera de manière structurelle. L’augmentation du nombre de citoyens vaccinés notamment, en particulier dans les groupes vulnérables, aura un impact positif sur cet aspect. Le Commissariat COVID-19 et le GEMS ont été invités à établir un calendrier en collaboration avec les ministres et les secteurs compétents.

Le prochain Comité de concertation est prévu le vendredi 26 février 2021.

Pour prendre connaissance du détail des mesures, consultez le site info-coronavirus.be.

Vaccination des professionnels d'aide et de soin de première ligne dès la mi-février

Après le personnel et les résidents des maisons de repos, les hôpitaux et en parallèle de la vaccination des institutions pour personnes en situation de handicap, les professionnels d’aide et de soin de la 1ère ligne (médecins généralistes et spécialistes, infirmier.es, dentistes, pharmacien.nes, aides-soignant.es et familiales, kinés, dentistes, etc.) seront prochainement vaccinés en Wallonie. 

Cette phase de vaccination, qui concerne plus de 120.000 personnes, démarrera le 23 février après un projet pilote prévu le 17 février à l’hôpital Saint-Luc de Bouge (Namur). Elle sera organisée sur un minimum de 29 sites de vaccination (cfr liste annexée) : 

  • Dans 25 hôpitaux de Wallonie (+1 site étant toujours en attente de confirmation) ;
  • Dans 4 centres de vaccination (Bierset, Ronquières, Louv’Expo et le hall des sports de Tournai), qui feront office de « centre pilote » avant le démarrage de la vaccination pour le grand public ;

Les invitations parviendront aux personnes concernées environ une semaine avant la période fixée pour la vaccination. Des informations aux différentes fédérations et coupoles de métiers ainsi que des webinaires sont d’ores et déjà programmés pour les différents professionnels de première ligne.

Pour prendre connaissance des détails, consultez le Communiqué de presse de la Ministre Morreale.

Vous pouvez également télécharger la liste des professions concernées et des centres de vaccination de la phase 1A4

La Commission européenne donne son feu vert pour la mise sur le marché du vaccin Astra Zeneca

Ce 29/01/2021, la Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour un 3ème vaccin sûr et efficace contre la Covid-19: celui d'Astra Zeneca. 

L'EMA, l'Agence européenne des médicaments, avait également préalablement un avis favorable à cette mise sur le marché. A nouveau, il s'agit d'une recommandation scientifique positive fondée sur une évaluation approfondie de l'innocuité, de l'efficacité et de la qualité du vaccin.

Cette recommandation a donc été approuvée par les Etats membres de la Commission européenne pour valider sa mise sur le marché.

On rappellera que la commande du vaccin d'Astra Zeneca est la plus importante pour notre pays, avec plus de 7,7 millions de doses.

Pour plus d'information, consultez l'actualité de la Commission européenne ou l'avis de l'EMA.

La vaccination a démarré dans les services d'hébergement pour personnes en situation de handicap

Une nouvelle étape de la campagne de vaccination a débuté ce 28/01/2021 en Wallonie!

Conformément au phasage de la vaccination, la vaccination a démarré ce jeudi au sein des structures d'hébergement pour personnes en situation de handicap. Il s'agit de la phase 1A2 de la stratégie de vaccination.

Cette phase concerne le personnel et les résidents des institutions collectives de soin, handicap et santé mentale, en incluant les volontaires. Au total, ce sont 50.000 personnes qui pourront, si elles le souhaitent, se faire vacciner contre la Covid-19.

Elle suit les deux phases démarrées précédemment, à savoir la vaccination en maisons de repos qui avait débuté en premier lieu le 05/01/2021 et la vaccination du personnel hospitalier en cours depuis le 18/01/2021.

Pour en savoir plus sur le phasage de la vaccination, consultez notre page vaccination.

Les centres de vaccination pour le grand public (phases 1B et 2) sont connus

La Wallonie franchit aujourd’hui une nouvelle étape dans l'organisation de la vaccination Covid-19 en présentant la liste de l’ensemble des lieux de vaccination à destination du grand public, soit les phases 1B et 2 de la vaccination.


Cette liste a été établie afin de garantir une facilité d’accès au vaccin pour toutes et tous en Wallonie en tenant compte des spécificités géographiques, territoriales et de la densité de population des zones concernées. Tous les sites seront accessibles aux personnes à mobilité réduite.


Concrètement, des centres fixes de vaccination et plusieurs centres itinérants seront déployés en Wallonie. Il s'agira de 9 centres majeurs avec 10 lignes de vaccination, et 30 centres de proximité avec 2 lignes de vaccination. Des centres itinérants sont également prévus. Les lieux d’arrêt dans les villages et entités desservis par les centres itinérants seront fixés prochainement, en concertation avec les Gouverneurs de Province, pour coller au plus près des réalités locales.

Vous pouvez consulter la carte des centres majeurs et de proximité ou télécharger la liste détaillée des centres de vaccination sur notre page Vaccination.


A l’exception de Ronquières et Bierset qui ouvriront plus tôt pour la vaccination du personnel d’aide et de soin de première ligne, ces différents centres ouvriront leurs portes fin mars, sous réserve de livraisons en vaccins par les firmes pharmaceutiques.


Il s’agit désormais de mobiliser les équipes de vaccinateurs et les équipes logistiques au sein de ces centres. Une réflexion est par ailleurs initiée pour garantir l’accès à la vaccination aux personnes à domicile et en situation de grande dépendance.

Interdiction des voyages non-essentiels, prolongation de l'isolement pour les cas positifs

Afin de lutter contre l’importation et la poursuite de la propagation de nouveaux variants du virus, le Comité de concertation de ce 22/01/2021 a décidé des mesures suivantes:

  • Prolongation de l’isolement à 10 jours pour les personnes dont le test COVID-19 est positif ;
  • Du 27/01/2021 au 01/03/2021: interdiction temporaire des voyages non-essentiels (récréatifs/touristiques) à destination et en provenance de la Belgique. L’interdiction de voyager sera contrôlée tant au niveau du trafic routier, aérien, maritime que ferroviaire. Les personnes qui se rendent en Belgique et en reviennent doivent être en possession d’une déclaration sur l’honneur selon un modèle de formulaire fourni par la ministre de l’Intérieur. La déclaration sur l’honneur doit être liée au « Passenger Location Form » et être étayée par les documents nécessaires. Vous pouvez en consulter la liste des motifs de voyage autorisés ici.
  • A partir du 25/01/2021, tous les voyageurs entrant dans notre pays en provenance du Royaume Uni, de l’Afrique du Sud ou de l’Amérique du Sud devront obligatoirement respecter une quarantaine de dix jours et réaliser un test PCR le premier et le septième jour de cette quarantaine.
  • Point à concrétiser: tout non-résident qui voyage vers la Belgique devra se faire à nouveau tester à son arrivée en Belgique, en plus du test négatif obligatoire préalable à son départ. 
  • Perspective pour les métiers de contact: le Comité de concertation envisage une réouverture à partir du 13/02/2021 à condition que la situation épidémiologique continue d’évoluer positivement et dans le respect de mesures strictes. Le Comité de concertation évaluera cette situation le 05/02/2021.

Pour prendre connaissance de ces mesures, consultez le site info-coronavirus.be.

Le non respect du testing et/ou de la quarantaine sanctionné par une amende de 250€

Le Collège des procureurs généraux a aujourd’hui émis des directives complémentaires (consultables via ce lien) prévoyant des poursuites en cas de non-respect du testing ou de la quarantaine obligatoire.

Les personnes venant d’une zone à haut risque ou qui font l'objet d'un contact à haut risque sont obligées de se faire tester dès leur retour en Belgique ou dès qu'elles ont connaissance du risque accru de contagion. Lorsqu’elles ne respectent pas cette obligation, ou lorsqu’elles refusent de le faire, elles risquent une amende de 250 euros. En cas de récidive, elles sont citées à comparaître devant le tribunal correctionnel.

Les personnes de retour de zone rouge à l'étranger ou ayant eu un contact à haut risque sont également tenues de se mettre immédiatement en quarantaine. En cas de non-respect de cette mesure, ces personnes s'exposent également à des poursuites pénales.

« Il est dans l'intérêt de tous et dans l'intérêt de la santé publique que les mesures imposées par les autorités pour limiter la propagation du coronavirus soient rigoureusement respectées. Certaines initiatives individuelles se traduisent par un risque accru pour nous tous. Il est dès lors tout à fait normal que des mesures appropriées soient prises à leur encontre, afin de protéger l’intérêt général et ceux qui respectent scrupuleusement les règles », insiste Johan Delmulle, président du Collège des procureurs généraux.

 

 

Les chiffres quotidiens de la vaccination en Belgique

L'institut de santé publique Sciensano publie désormais quotidiennement les chiffres de la vaccination en Belgique.

Vous y trouverez notamment le nombre cumulé de personnes ayant reçu une première dose du vaccin, de même que le taux de vaccination sur la population adulte (+18ans) par région.

Pour consulter ces chiffres, rendez-vous sur le site https://epistat.wiv-isp.be/covid/covid-19.html.

La réduction de la livraison des vaccins Pfizer n'aura pas d'impact sur la vaccination en maisons de repos

Le 15/01/2021, Pfizer a annoncé la réduction temporaire des livraisons du vaccins Pfizer dans l'Union Européenne la semaine prochaine, et ce afin d'assurer l'augmentation de sa capacité de production pour le deuxième trimestre 2021.

La Belgique recevra 7 000 doses de moins que le volume initialement prévu pour le 18 janvier. Par rapport à l'estimation initiale de 40.000 doses, la réduction est donc modeste. Le rythme de livraison prévu devrait se rétablir les semaines suivantes.

En pratique, la réduction de la quantité de vaccins livrés n'aura pas d'impact sur la vaccination du premier groupe cible, à savoir les résidents et le personnel des maisons de repos. Les hôpitaux voient leur quota alloué légèrement réduit. Les chiffres seront communiqués aux hôpitaux concernés dans les plus brefs délais.

La Taskforce Opérationnalisation de la Stratégie de vaccination compte sur la livraison du nombre prévu de flacons dans les semaines à venir. Elle se réjouit par ailleurs de l'augmentation annoncée de la capacité de production qui, grâce à la collaboration européenne, aura également un impact positif important sur la stratégie de vaccination de la Belgique à partir du deuxième trimestre.