L’AVIQ, c’est quoi ?

L’AVIQ, c’est l’organisme d’intérêt public (OIP) wallon compétent pour les matières essentielles de la santé et du bien-être, du handicap et de la famille.

L’AVIQ, c’est donc l’administration qui vous accompagne tout au long de votre vie, que ce soit par son action directe ou au travers des quelques 2.000 services qu’elle agrée, subsidie ou soutient !

L'AVIQ a pour ambition de proposer à chaque wallon, quel que soit son âge et son degré d’autonomie, des réponses adaptées à ses besoins en matière d'aide, d'accompagnement, de bien-être et de santé, tout en veillant à l'amélioration de la qualité de ses services.

Pour y parvenir, l’AVIQ place au centre de son actions des valeurs essentielles : l’équité, la solidarité, la qualité et l'efficience.

Que fait l'AVIQ

Lors de cette pandémie de Covid-19?

Poursuivre et adapter nos services…

L’AVIQ s’est adaptée et a assuré une continuité de services, notamment en:

  • poursuivant son travail d’orientation et d’accompagnement des services agréés et des professionnels du handicap et de la santé ;
  • maintenant le suivi des demandes d’aides pour les personnes en situation de handicap et le contact avec les usagers et leurs familles (Bureaux régionaux) ;
  • poursuivant et renforçant des services d’écoute (Numéro gratuit et cellule API « Accueil, Première information ») ;
  • garantissant la continuité du paiement des allocations familiales et la préservation des droits des enfants bénéficiaires. Découvrez toutes les mesures prises (Branche Familles).

… Tout en gérant la crise

Depuis le début de la pandémie, l’AVIQ est en première ligne dans la gestion de la crise de la Covid-19. Suivant l’évolution de la situation, l’AVIQ a entrepris de nombreuses actions et son personnel s’est sans cesse adapté. Son implication est agile et dynamique, certaines mesures ayant évolué pour laisser place à d’autres dispositifs, s’arrêter ou au contraire s’enclencher.

Actuellement, l’AVIQ assure de manière continue :

La coordination

  • la préparation des actions à mettre en place pour faire face à la pandémie et élaborer des recommandations dans le cadre de la crise, y compris en matière de prévention (cellule de surveillance des maladies infectieuses - SURVMI), en participant à diverses réunions d’experts: le Risk Assesment Group (RAG), le Risk Management Group (RMG), CELEVAL (Cellule d’Evaluation) ;
  • l’analyse des recommandations et des procédures publiées par Sciensano et l’Outbreak Management Group (OMG) - (cellule SURVMI) ;
  • la mise en œuvre du Plan Rebond du Gouvernement Wallon, qui implique l’AVIQ de façon concrète et pratique ;
  • la coordination hebdomadaire avec les Gouverneurs en collaboration avec le Cabinet de la Ministre Christie Morreale afin d’organiser conjointement les actions à l’échelle de leurs territoires ;
  • les collaborations avec les pays limitrophes et la participation à des échanges bilatéraux hebdomadaires avec la France sur les impacts de la crise ainsi qu’au niveau du territoire de la Grande Région. L’AVIQ tient également à jour d’un mémento sur les mesures prises par les pays frontaliers, développement de projets européens visant à lutter contre les effets de la crise sanitaire ;

La surveillance épidémiologique et le suivi des contacts

  • la surveillance des situations épidémiques dans les services des secteurs de l’AVIQ, les entreprises et la population wallonne en générale (cellule SURVMI), de même que l’accompagnement des situations problématiques en institutions résidentielles ;
  • la mise en œuvre d’une prévention individualisée par suivi de contacts à une échelle encore jamais instaurée (cellule SURVMI) avant de passer la main à un opérateur via un marché public, également réalisé par l’AVIQ. La supervision de ce processus réalisée par l’AVIQ s’est inscrite dans un processus construit en collaboration dans un groupe de travail interfédéral et commun aux Régions et Communautés avec un système central de reporting. Une partie spécifique du site a été dédicacé à l’information sur ce suivi des contacts : suividescontacts.aviq.be ;

L’accompagnement des services

  • la création de la Task Force interne « gestion des clusters en hébergement » chargée de coordonner l’ensemble des procédures, de reprendre contact avec les services des secteurs des aînés, du handicap, de la santé mentale, des hôpitaux psychiatriques, des centres de réadaptation fonctionnelle, les services non agréés et de proposer un accompagnement aux structures résidentielles de manière préventive et en cas de cluster (au moins deux cas suspectés ou confirmés de covid-19). Ces contacts permettent de nous assurer que ces services ont bien mis en place les mesures de prévention nécessaires. Cette Task Force soutient également les secteurs de l’action sociale de la Wallonie par une mise à disposition de l’expertise, le partage des outils et de l’accompagnement. Lorsque les besoins sont urgents et sévères, le lien est fait par l’intermédiaire d’agents SPOC (Single Point Of Contact) de l’AVIQ avec les Gouverneurs de Province qui ont pu recourir à des Equipes Mobiles d’Urgence (EMU) pour accompagner les établissements d’hébergement dans la gestion de la situation. Ces équipes ont été soutenues par la Fédération des Maisons médicales et formées par Médecins sans Frontière ;

Le monitoring des données

  • le reporting des personnes décédées du Covid-19 hors hôpitaux et hors institutions en collaboration avec Sciensano (cellule SURVMI) ;
  • monitoring de l’évolution du nombre de cas, tests et décès pour tous les secteurs de l’AVIQ (répartition géographique, répartition par secteur…) (cellule SURVMI);
  • monitoring de l’évolution des interventions de l’AVIQ, à destination des Gouverneurs ;
  • l’exploitation des données des déclarations de cas et des testings réalisés pour tous les secteurs de l’AVIQ, en ce y compris les services d’hébergement non agréés (SHNA), afin de piloter au mieux la situation (cellule SURVMI);

La communication

  • la communication au niveau local avec les bourgmestres de chaque commune wallonne, en passant par le Centre régional de Crise qui fait office de source authentique et qui centralise l'information. Lorsqu'une commune compte entre deux et neuf cas confirmés Covid-19, un rapport informatif est généré automatiquement et envoyé sur une plateforme sécurisée. Le Centre régional de crise le transmet alors au bourgmestre et au Gouverneur concernés ;
  • la préparation et la mise en ligne des circulaires afin de donner aux 2200 services agréés ou reconnus par l’AVIQ les consignes adéquates et les recommandations pour la gestion de la crise;
  • le développement d’outils de communication à destination des citoyens (dépistage et suivi des contacts, vaccination contre la grippe en période de covid…) diffusés via le site dédié au coronavirus dans un premier temps et les réseaux sociaux, dont la page Facebook de l’AVIQ ;
  • le développement d’outils de communication à destination des professionnels (ex. usage des masques, gestes barrières, affiches, communication radio et télévisuelle…), la structuration et la mise à disposition de l’ensemble des documents officiels à leur attention. L’AVIQ a par ailleurs développé le site sur lequel vous vous trouvez, spécifiquement dédié au Covid-19 ;
  • la mise en place de l’application « Coronalert » destinée à nous protéger mutuellement et à freiner la propagation du Covid-19. L’app Coronalert utilise une technologie garantissant le respect de la vie privée des utilisateurs ;
  • le développement et la maintenance de la Plateforme Solidaire Wallonne avec la collaboration du FOREM. Celle-ci vise à permettre aux professionnels de l'aide et de la santé désireux d'aider de pouvoir proposer leurs services afin de faire face à la pénurie de personnel dans les structures d'aide et de soins. Vous êtes intéressés ? N’hésitez pas à consulter le site de plateforme en ligne!

Avant cela et face à l’urgence, l’AVIQ avait également mis en place

  • dès les premières semaines de l’arrivée des cas de covid-19 en Belgique, le suivi de contacts (« tracing ») comme elle le fait pour les épidémies de rougeole par exemple (cellule SURVMI), afin de limiter au maximum l’apparition et la contagion du virus. Cette mission a été réalisée 24H/24 et 7 jours/7 jusqu’au mois de mars 2020 par la cellule de surveillance des maladies infectieuses. En attendant l’attribution du marché public, le volet opérationnel du suivi des contacts a ensuite été pris en charge par les agents de l’AVIQ et d’autres bénévoles du Service Public wallon jusqu’au début du mois de mai 2020 ;
  • l’acquisition de matériel dans un contexte complexe de forte demande, avec le soutien financier du SRIW et de Wallonie Santé (SOGEPA). Le Gouvernement wallon a confié cette mission à l’AVIQ dès le début de la crise. Plusieurs millions d’euros ont ainsi été débloqués pour procéder à l’acquisition de matériel dans un contexte complexe de forte demande. Les distributions ont été organisées en collaboration avec la protection civile, les Gouverneurs, les Zones de secours et les Communes afin de distribuer plusieurs millions de masques chirurgicaux pour les secteurs des aînés, du Handicap et de la fragilité mentale (avec le concours de l’AWEX). A côté des livraisons de matériel à destination des services agréés, l’AVIQ a par ailleurs à constituer un stock stratégique d’une durée de 3 mois.