La COVID-19 bouleverse nos relations sociales et notre quotidien. Les conséquences de cette crise et l’incertitude à laquelle elle nous confronte fragilisent notre bien-être psychologique.

Tu te sens découragé(e), stressé(e), triste, en colère face à cette pandémie ?  Ne reste pas seul(e) !

  • Partage ce que tu ressens avec ton entourage (amis, famille, …).
  • Prends soin de ta santé mentale. Bouger tous les jours, prendre soin de ton sommeil, pratiquer des activités qui te font du bien sont autant de petites choses qui favorisent ton bien-être psychologique et émotionnel. Cette page te propose une sélection d’outils pour t’aider à garder le cap !
  • Si tu te sens submergé(e) par ce que tu ressens (anxiété, tristesse, colère, frustration, …), des lignes d’écoute téléphonique et des professionnels de la santé (médecins, psychologues, …) sont là pour t’écouter et t’accompagner dans ce que tu vis. Tu trouveras leurs coordonnées sur cette page.
  • Les étudiant(e)s peuvent trouver du soutien auprès de leur Pôle Académique. Plus d’infos ci-dessous.

Des services à ton écoute

Les AMO

Tout jeune de 0 à 18 ans (22 ans dans certaines AMO) qui rencontre des difficultés (familiales, scolaires, administratives, …) ou qui a envie de réaliser un projet peut s’adresser à une AMO pour être aidé et accompagné dans ses questionnements et/ou ses projets.
Les services d’Aide en Milieu Ouvert (AMO) accompagnent gratuitement les jeunes mais aussi les adultes (parents, professionnels) en difficulté par rapport à un jeune. Les AMO sont soumises au secret professionnel.
Tu trouveras les coordonnées de l’AMO le plus proche de chez toi :

  • en indiquant ton code postal et en sélectionnant « Adolescents » sur cette carte
  • sur le site du Guide social

Les Pôles Académiques

Tu es étudiant(e) et, face à la crise, tu éprouves des difficultés financières, tu te sens en difficulté psychologique, tu as des questions relatives à l’organisation des cours… ? Les Pôles Académiques de chaque province (Universités, Hautes écoles, Ecole des Arts et Ecole de Promotion sociale) ont centralisé les initiatives prises au niveau local par les établissements eux-mêmes et par d’autres institutions (communes, ASBL, etc.) pour te soutenir en cette période de crise. Retrouve ces initiatives sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le 103

Tu éprouves un sentiment d’angoisse, de solitude ? Tu souhaites parler de tes préoccupations avec un adulte ? Le numéro gratuit 103 te propose une écoute anonyme et sans jugement tous les jours de 10h à minuit.

Les Centres PMS

Les centres PMS sont des lieux d’accueil, d’écoute et de dialogue où tu peux aborder les questions qui te préoccupent (scolarité, vie familiale et sociale, santé, éducation, …).  
Le personnel des centres PMS est soumis au secret professionnel et travaille en toute indépendance vis-à-vis des écoles. Il s’agit d’un service public gratuit à la disposition des élèves de l’enseignement maternel, primaire et secondaire.
Pour trouver un centre PMS à proximité de chez toi, consulte l’annuaire des centres PMS sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Les Services de Santé Mentale

Entretiens individuels, aide, conseils, soutien… n’hésite pas à t’adresser au service de santé mentale le plus proche de chez toi.

Les psychologues conventionnés

Tu souhaites parler de ce que tu ressens avec un(e) psychologue ? Clique sur cette carte pour trouver un psychologue conventionné à proximité de chez toi. Des possibilités de remboursement existent via les mutuelles ou l’INAMI.

L’ASBL Psysolidaires

Les psychologues bénévoles de l’ASBL Psysolidaires te proposent de 1 à 3 séances d’écoute active par téléphone, chat ou vidéoconférence. Il te suffit de remplir un formulaire en ligne sur le site web de l’ASBL qui te mettra en contact avec un psychologue dans les meilleurs délais.

Le projet DETER

Tu as entre 17 et 25 ans, tu es étudiant(e) et tu as besoin de discuter ? Du lundi au vendredi de 9h à 16h, l’équipe du projet Déter t’écoute, t’accompagne et t’oriente :

  • Par téléphone, SMS, WhatsApp : 0485 67 36 64
  • Par mail : deter@hap.be

Des outils pour favoriser ton bien-être

Parolesdados.be

Sur le site "Parolesdados", tu trouveras des infos sur des sujets variés tels que l’amour, l’amitié, la santé, la famille, la sexualité, la citoyenneté, … Réservé aux ados, le site t’offre aussi la possibilité de partager des idées et de poser des questions à une équipe spécialisée.

Outil en ligne pour évaluer le stress et l’anxiété chez les 3-25 ans

L’Université de Mons a développé un outil en ligne pour permettre aux enfants et aux jeunes de 3 à 25 ans d’évaluer leur niveau de stress et d’anxiété grâce à une enquête validée internationalement par des scientifiques psychologues. Un programme adapté à ton âge et à ton niveau de stress te sera ensuite proposé sous forme de modules d’accompagnement gratuits.

Rubrique « Le conseil de la semaine »

Comme chacun d’entre nous, tu as en toi des capacités d’adaptation qui te permettent de surmonter les difficultés de la vie. Tu peux renforcer et stimuler ces ressources personnelles en prenant soin de toi. Partager tes ressentis avec tes proches, prendre soin de ton sommeil, garder le contact avec la nature sont autant de petites choses qui favorisent ton bien-être psychologique et émotionnel. Chaque semaine, l’AVIQ te propose un conseil pour prendre soin de toi.

Infor-Jeunes

Infor-Jeunes est un réseau de centres d’information à destination des jeunes de 12 à 26 ans. Ces centres mettent gratuitement à ta disposition des informations dans tous les domaines qui te concernent : emploi, logement, enseignement (études, soutien scolaire, …), mobilité internationale, loisirs, relations… Cela se fait via la production d’outils et de brochures et via des permanences où tu peux poser tes questions directement à un interlocuteur. N'hésite pas à contacter un centre ou une permanence à proximité de chez toi.
Les centres Infor-Jeunes Brabant wallon, Waterloo et Huy ont lancé le projet #YAPAKELECOVID. Le concept ? Donner une bulle d’air aux jeunes grâce au partage d’informations positives, « coronafree », qui font du bien ; et se faire l’écho des actions mises en place par les jeunes pour faire face à la situation.